Le Test De France En

Les 20 meilleurs livres de bitume M4 comment utiliser les mots de mon epoux

Les risques sélectifs (les armures. Selektio - le choix, la sélection) est un risque du choix incorrect des aspects de l'investissement du capital, l'aspect des titres pour l'investissement par comparaison avec d'autres aspects des titres à la formation du portefeuille d'investissements.

Le risque de l'entrepreneur se caractérise quantitativement par l'estimation subjective probable, i.e. attendu, la valeur de l'investissement maximum du capital. De plus plus la gamme entre le revenu (perte) maximum et minimal à la probabilité égale de leur réception, plus haut degré du risque.

Le développement de la société selon koul'tourno-historique, L.Morganom élaboré et F.Engel'som, a passé trois époques : la sauvagerie, la barbarie, la civilisation, chacun de qui, à son tour, comprend trois degrés : inférieur, moyen et supérieur.

Puisque la gestion des risques est la partie du management pratique, il demande l'estimation constante et la réévaluation des décisions acceptées. Il y avoir se former dans le cas contraire des illusions statistiques, bureaucratiques et technologiques,

L'étape terminant, la plus importante du procès de la gestion des risques - la prévention ( les apparitions des risques ou leur minimisation. Les moyens correspondants ensemble avec les moyens du remboursement des risques font le contenu du soi-disant RÉGLAGE des RISQUES.

Ayant installé un fonds, la société propose d'habitude la souscription sur deuxième. En général, les sociétés dirigent quelques fonds se trouvant à de différents stades du développement. Cela sert, premièrement, le moyen de l'accumulation des ressources financières, deuxièmement, le moyen de la réalisation du principe de base de l'investissement - hasardeux de la permission et la distribution du risque.

L'investisseur peut placer les moyens pour les dépôts à court terme ou les dépôts avec le taux hésitant de pourcentage et recevoir le revenu de pourcentage. L'investisseur doit préférer le taux fixé de pourcentage, quand on suppose la chute des taux de pourcentage, et hésitant, quand on s'attend leur croissance.

Les risques propres signifient la possibilité de la réception du résultat négatif ou nul. Les risques spéculatifs s'expriment dans la possibilité de la réception positif, ainsi que le résultat négatif. À ces risques se rapportent les risques financiers étant la partie des risques commerciaux.

Le risque-cela inflationniste ce risque qu'à la croissance de l'inflation, les revenus reçus monétaires sont dévalorisés du point de vue du pouvoir d'achat réel plus vite, que grandissent. Dans telles conditions l'entrepreneur subit les pertes réelles.

Le risque du profit oublié est un risque de l'arrivée du préjudice indirect (marginal) financier (le bénéfice réalisé) finalement de quelque action (par exemple, l'assurance,, l'investissement etc.).

L'absence de l'information complète sur la situation économique et la perspective de son changement oblige l'entrepreneur à chercher la possibilité d'acquérir l'information supplémentaire manquant, et en l'absence d'une telle possibilité à de commencer agir au hasard, en s'appuyant sur l'expérience et l'intuition.